Info-Travaux

 

Avis d'interdiction d'arrosage - EN VIGUEUR

À partir du 7 juillet

Montréal avise les citoyens desservis par l’usine de production d’eau potable de Pierrefonds, soit les résidents des arrondissements de Pierrefonds-Roxboro et de L’Île-Bizard–Sainte-Geneviève, ainsi que ceux des Villes de Dollard-des-Ormeaux, de Sainte-Anne-de-Bellevue et de Senneville, qu’une interdiction d’arrosage entre en vigueur dès aujourd’hui, le 7 juillet et ce, jusqu’à nouvel ordre.

Cet avis survient compte tenu des travaux de réfection en cours à l’usine, de la consommation d’eau potable observée au cours des derniers jours et de la canicule qui sévit présentement. Actuellement, la consommation d’eau s’approche de la capacité maximale de l’usine, principalement à cause de l’arrosage à l’aide de boyaux, l’utilisation d’appareils automatiques d’arrosage de gazon, ainsi que le remplissage des piscines. De petits gestes, comme l’arrosage manuel des plantes, permettront d’assurer un approvisionnement fiable et constant durant les prochains jours.

Rappelons que les travaux en cours à l’usine de Pierrefonds visent à compléter la modernisation de l’usine d’eau potable et à redonner la capacité de l’usine pour la période estivale 2020.

Montréal tient à remercier les citoyens pour leur collaboration et de leur compréhension.

 

Fermeture complète de la voie est du ch. Sainte-Marie

17 juin à la fin août

Dès mercredi, le 17 juin, il y aura fermeture complète de la voie est du ch. Ste-Marie (entre Morgan et la limite est de la Ville) pour les travaux REM.

Les travaux devraient se terminer vers la fin août. 

Un chemin de détour sera installé pendant la fermeture. Voir les photos ci-dessous.

Plus de détails sur le site du REM.

 

Travaux de Parcs Canada sur la jetée en amont

Mi-mai à novembre 2020

Parcs Canada souhaite informer la population que la jetée en amont du lieu historique national du Canal-de-Sainte-Anne-de-Bellevue, fermée à la suite des inondations de 2017, fera l’objet d’importants travaux de réfection. Débutant à la mi-mai, les travaux s’échelonneront jusqu’au mois de novembre 2020.

Parmi les travaux prévus, citons, notamment, la réparation de sections de murs de la jetée, l’installation de dalles de béton structurales, l’installation de chasse-roues et de garde-corps, l’aménagement de sentiers piétonniers ainsi que l’installation de nouveaux lampadaires. La surface de la jetée sera également refaite de béton et d’insertions de bois, des matériaux qui seront plus résistants aux crues printanières et aux inondations.

Les services aux visiteurs de Parcs Canada, y compris la réception, l’information, l’éclusage et l’amarrage sont suspendus jusqu’à nouvel ordre dans le but de limiter la propagation du nouveau coronavirus (COVID-19). Néanmoins, des fermetures temporaires additionnelles de l’accès aux secteurs visés seront requises pendant l’exécution des travaux. Après l’ouverture de la saison de navigation, l’accès pour les plaisanciers sera maintenu, bien qu’il puisse être occasionnellement perturbé en raison des travaux. Du bruit et de la poussière sont également anticipés, de même que le transport de matériaux en soirée et la nuit.

La sécurité du public est une priorité pour Parcs Canada. Ainsi, les zones de travaux seront clairement identifiées et sécurisées et on demande aux visiteurs de faire preuve d’indulgence et de prudence, en plus de respecter la signalisation temporaire. Tout au long des travaux, Parcs Canada collaborera étroitement avec ses partenaires afin de réduire au minimum l’impact sur l’ensemble des usagers. Soyez assurés que les travaux sont planifiés de sorte que les désagréments soient minimisés.

À la suite de la réalisation de ce projet d’infrastructure fédéral, plus de 14 millions de dollars auront été investis sur le site en cinq ans afin de protéger ce lieu fort apprécié et garantir une expérience de visite de grande qualité et sécuritaire.

Pour de plus amples renseignements, visitez le www.parcscanada.gc.ca/canalsteanne.

 

Travaux préparatoires du REM

Date : Automne 2019 à l’été 2022
 : Secteur nord de l’A40

Nature des travaux :

NouvLR, le consortium responsable de la construction du Réseau express métropolitain (REM), procèdera à des travaux de construction à Saint-Anne-de-Bellevue dès l’automne 2019 jusqu’à l’été 2022.

Pour plus d’informations sur la construction du REM à Sainte-Anne-de-Bellevue, visitez https://rem.info/fr/info-travaux/sainte-anne-de-bellevue

 

Pour Sainte-Anne-de-Bellevue et l'ouest de l'île, les travaux sont réalisés selon le calendrier suivant* :

Calendrier planifié  Travaux
Automne 2019 à printemps 2020 Construction de la super structure de la voie aérienne (forage de pieux)
Printemps 2020 Construction des murs de terre armés
Printemps 2020 à automne 2020 Construction de la super structure de la voie aérienne (colonnes)
Automne 2020 Début de la construction de la station
Printemps 2021 à automne 2021 Construction de la super structure de la voie aérienne (installation de poutres voussoirs) 
Été 2022 Travaux de remise en état et paysagisme final

*La séquence actuelle établie est sujette à changement sans préavis.

L’annonce de la stratégie transitoire pour les usagers des lignes Deux-Montagnes et Mascouche a été divulguée le 28 février 2019.

Site web du REM: rem.info

Présentation : https://rem.info/sites/default/files/document/Reseau-transitoire-20190228-FR.pdf 

Fiches techniques pour l’ensemble des secteurs : https://rem.info/sites/default/files/document/fiches-techniques-FR.pdf 

 

Mesures d’atténuation des impacts sur l’environnement 

Le REM est un projet qui vise à s’intégrer harmonieusement dans l’environnement, et c’est pourquoi plus de 85 % des travaux seront réalisés sur le domaine public, dans des emprises routières ou ferroviaires existantes. Malgré tout, il est nécessaire de procéder à des travaux de débroussaillage et de déboisement pour permettre la construction des infrastructures ferroviaires, les stations et les chemins d’accès du REM.

Mesures d’atténuation des impacts:

  • Travaux réalisés en dehors de la période de nidification (1er mars au 15 août);
  • Activités contrôlées et orchestrées par des experts en environnement et réalisées selon les meilleures pratiques de l’industrie et en respect des normes et règlements applicables ;
  • Relocalisation d’arbres à statut particulier;
  • Programme de reboisement prévoyant le remplacement des arbres coupés dans les aires temporaires de construction, plus 10% de bonification, dans le même territoire municipal que celui où les arbres ont été coupés.

La carte ci-dessous illustre la zone de déboisement :