Chaleur Extrême

 

Sommaire

 

État de la situation

Mode INTERVENTION 1

Nous sommes aujourd'hui en modeINTERVENTION 1, veuillez voir les définitions des niveaux d'activation du plan d'urgence ci-dessous.

La Ville de Sainte-Anne-de-Bellevue invite ses citoyens à aller se rafraîchir dans les lieux suivants pour la période d'alerte :

  • Piscine municipale
  • Centre Harpell
  • Chalet Peter-Williamson

Les services d'incendie et de police font une tournée porte à porte de façon préventive afin de s'assurer que les résidents sont confortables malgré la chaleur.

 

Mesures d'urgence

Environnement Canada a émis un bulletin météorologique spécial et prévoit une vague de chaleur qui devrait se poursuivre en début de semaine prochaine. Des températures maximales de 30 à 35 degrés sont prévues accompagnées de nuit chaude n’allant pas sous les 20 degrés. Des avertissements de chaleur pourraient donc être émis.

La Ville de Sainte-Anne-de-Bellevue invite ses citoyens à aller se rafraîchir dans les lieux suivants :

  • Piscine municipale, 60, rue Saint-Pierre 
  • Centre Harpell, 60, rue Saint-Pierre
  • Chalet Peter-Williamson, 300, rue Cypihot

 

HEURES D'OUVERTURE

Piscine municipale 

Tous les jours : 12 h à 20 h

Centre Harpell

Tous les jours : 10 h à 20 h

Chalet Peter-Williamson

Vendredi 29 juin : 17 h 30 à 20 h 30

Samedi 30 juin : 9 h à 20 h

Dimanche 1 juillet : 9 h à 20 h

Lundi au vendredi : 17 h 30 à 20 h 30

En cas d'achalandage, les heures de fermeture seront repoussées à 22 h.

 

Niveaux d'activation du plan d'urgence

Normal : Veille saisonnière

Alerte : Conséquences mineures, mais possibilité d’aggravation

Intervention 1 : Potentiel d’aggravation augmente, coordination avec la sécurité civile

Intervention 2 : Conséquences majeures, menaces directe et concrète

Rétablissement : Retour progressif à la normale

 

Directives de sécurité civile

Avertissement de chaleur

Environnement Canada émet un avertissement de chaleur lorsque la température de l'air atteindra ou dépassera 30⁰C et que l'indice Humidex (température et taux d'humidité combinés) atteindra ou dépassera 40⁰C.

 

Chaleur extrême

Il y a chaleur extrême lorsque Environnement Canada prévoit que :

• la température moyenne pondérée maximale sera égale ou supérieure à 33⁰C et ce, durant trois jours consécutifs et que la température minimale sera égale ou supérieure à 20⁰C

Ou

• que pendant deux nuits consécutives, la température de l'air atteindra ou dépassera 25⁰C.

 

En cas d'avertissement de chaleur ou de chaleur extrême

• C’est le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) du Centre-Sud-de-l’île-de-Montréal (CCSMTL) et sa direction régionale de santé publique (DRSP) qui ont autorité lorsqu’un avis de chaleur et émis, ainsi qu’en matière de chaleur extrême. Ils assurent une vigie des températures, en collaboration avec le service météorologique d’Environnement Canada, de même que des données sanitaires. Selon l’ampleur de la situation, divers niveaux de mobilisation seront émis par le CCSMTL qui influenceront alors la mise en place du niveau de mobilisation de l’agglomération de Montréal.

• De son côté, le Centre de sécurité civile (CSC) a la responsabilité d’encadrer la réalisation du plan d'intervention en matière de chaleur, avec l’ensemble des intervenants de l’organisation de sécurité civile de l’agglomération (CCSMTL et sa DRSP), STM, organismes humanitaires et communautaires, services centraux de la Ville de Montréal. Il coordonne les travaux de préparation à une période de chaleur extrême pour l’ensemble de l’agglomération, en collaboration avec les divers intervenants.

• Les villes de l’agglomération relaient les informations et participent aux efforts de sensibilisation et de prévention mis en place afin d’améliorer la réaction des citoyens face aux périodes de chaleur et d’assurer leur sécurité. Les villes ont également des responsabilités et des actions à mettre en place selon le niveau de mobilisation. Des mesures concrètes, lorsque l'agglomération de Montréal est en veille, en alerte ou en intervention, peuvent être mises en place par les arrondissements et villes de l'agglomération, notamment :

en alerte :

– la prolongation des heures d'ouverture des lieux publics climatisés (bibliothèques, centres communautaires, etc.)

– l'invitation aux citoyens à fréquenter des endroits publics climatisés, voir la carte

– la vigilance auprès des populations à risque et la demande d'entraide entre citoyens

en intervention :

– les actions sont transmises le moment venu.

 

Important : selon le niveau de mobilisation, des informations complémentaires pourraient être disponibles. L'agglomération de Montréal dispose d'un plan particulier d'intervention en cas de chaleur extrême (PPI). Ce PPI est complémentaire au Plan de sécurité civile de l'agglomération de Montréal (PSCAM) qui contient la planification générale en cas de sinistre.

 

Lorsqu'il y a avertissement de chaleur ou en période de chaleur extrême

Il est suggéré aux citoyens :

• de boire beaucoup d'eau

• de rechercher les endroits climatisés ou ombragés

• d'éviter les activités qui demandent beaucoup d'efforts

• de s'assurer que leurs proches, et plus particulièrement les personnes âgées ou vulnérables, sont en sécurité.

  

Le site Internet de Santé Montréal fournit également des renseignements utiles sur le sujet.

 

Pour plus d’information

Direction de la sécurité civile

827, boulevard Crémazie Est, bureau 350

Montréal (Québec) H2M 2T8

Courriel : securitecivile@ville.montreal.qc.ca

Internet : Direction de la sécurité civile de Montréal

 

Numéros d'urgence utiles

Urgence : 9-1-1

Info-Santé : 8-1-1

CLSC du Lac-St-Louis (CIUSSS) : 514 697-4110