Fonds "Vers un avenir durable"

 

Objectifs

  • Le fonds de développement durable de Sainte-Anne-de-Bellevue a été créé pour les citoyens, tout organisme ou entreprise ayant pignon sur rue à Sainte-Anne-de-Bellevue ainsi qu’aux écoles avoisinantes desservant des étudiants résidant sur son territoire afin de développer des projets durables répondant au plan « Vers un avenir durable 2012-2020 » disponible en cliquant ici.
  • Ce fonds est un levier pour développer des initiatives communautaires et ainsi renforcer les capacités de la ville dans sa durabilité et l’appropriation du plan « Vers un avenir durable ».  Un montant de 5 000$ est disponible.

 

 

Comment fonctionne le fonds?

Création d'un fonds pour le développement durable par la communauté de Sainte-Anne-de-Bellevue en 2013, piloté par la comité de l'environnement


Allocation de 5000$ pour des projets durables avec un maximum de 2500$/ projet

 Les gens intéressés appliquent pour recevoir un financement et mettent sur pied des projets durables sur le territoire de Sainte-Anne-de-Bellevue

 Le comité de l'environnement reçoit et étudie les projets et le conseil municipal approuve les projets sélectionnés et le financement accordé

  • Ouvert aux citoyens de Sainte-Anne-de-Bellevue ainsi qu’à tout organisme/entreprise ayant pignon sur rue à Sainte-Anne-de-Bellevue ainsi qu’aux écoles avoisinantes desservant des étudiants résidant sur son territoire;
  • Répondre à un point précis du plan « Vers un avenir durable 2012-2020 »;
  • Démontrer clairement de quelle façon ils sont durables et réalisables
  • Être réalisés en 2017 et avoir remis le rapport final au 22 décembre 2017.
  • Répondre aux critères de financement.

5% à 40% maximum du budget total peut être une dépense de salaire en lien avec l’organisation ou la gestion du projet, à condition que l'appliquant fasse partie (ou qu'il soit partenaire) d'une organisation qui paie la moitié ou plus des salaires ;

Les frais de publicité ou de promotion (impressions, etc.) sont admissibles;

Le détail du budget du projet doit être fourni et les reçus originaux remis pour paiement;

Le paiement du budget alloué dans le cadre de ce fonds est de 40% au début du projet, 40% sur présentation des dépenses de la première phase et 20% sur réception du rapport final;

Le postulant doit autoriser la Ville de Sainte-Anne-de-Bellevue à faire la promotion de son projet.  De la même façon, le postulant doit citer ou afficher la contribution de la Ville de Sainte-Anne-de-Bellevue dans sa promotion;

Les frais admissibles : matériaux, végétaux, location d’équipement, frais de kilométrage en lien avec le projet.

  • Projet qui répond aux objectifs du plan « Vers un avenir durable » (30%);
  • Résultats réalistes, réalisables et mesurables(25%);
  • Les actions touchent les citoyens, les organisations ou le territoire de Sainte-Anne-de-Bellevue (20%);
  • Le leader et/ou le groupe doit être citoyens ou travaillere sur le territoire de Sainte-Anne-de-Bellevue(15%);
  • Utilisation de produits ou de services locaux ou durables lorsque c’est possible(10%);
  • Note de passage : 70%
 

Édition 2017

Marche à suivre pour soumettre un projet :

Par courriel : À Mme Charlyne Hamelin (chamelin@sadb.qc.ca)
Par la poste : À Mme Charlyne Hamelin
Hôtel-de-ville
109, rue Sainte-Anne
Sainte-Anne-de-Bellevue (QC) H9X 1M2

*Prière de confirmer la réception de votre projet par courriel en communiquant avec Mme Charlyne Hamelin. (chamelin@sadb.qc.ca)

En 2015, la Ville de Sainte-Anne-de-Bellevue a été heureuse de soutenir quatre beaux projets par l'entremise de ce fonds:

Tout d’abord,  le groupe de permaculture de Sainte-Anne-de-Bellevue recevra un montant de 850 $ pour la poursuite et l’amélioration du jardin de permaculture dans la section nord-est du Jardin Harpell. En plus de la plantation de 5 arbres fruitiers, un espace réservé à la culture de plantes médicinales et autres sera aménagé dans le continuum des « terrasses » déjà en place. 

L’école du Bout-de-l’Isle recevra 1 500 $ pour améliorer leur potager communautaire réalisé dans le cadre de leur subvention reçue en 2014, ainsi que d’élargir leur projet de jardin de plantes ornementales sur son terrain. Cette année, une nouvelle plate-bande garnie de plantes comestibles sera aménagée en face de l’école. De plus, un projet éducatif concernant le tri des matières résiduelles (recyclage, compostage et poubelle) sera implanté afin de sensibiliser ses  élèves à la protection de l’environnement.

Dans le cadre des Mardis découvertes du camp de jour de la Ville de Sainte-Anne-de-Bellevue, GUEPE (Groupe uni des éducateurs-naturalistes et professionnels en environnement) obtiendra une somme de 2 494 $ pour l’instauration de quatre ateliers d’une durée de 2 h  qui permettront aux enfants de tous les groupes d’âge de s’amuser en apprenant plus sur la biodiversité qui les entoure. Ainsi, les enfants pourront s’initier à l’observation de la faune avicole à la jumelle, à la capture d’insectes au filet et pourront manipuler des animaux issus de la biodiversité de l’Ouest-de-l’Île de Montréal.

Finalement, une subvention de 2 500 $ permettra la réalisation du projet «Les saveurs de Sainte-Anne » présenté par madame Patti Murphy.  Ainsi, de juillet à septembre 2015, des visites guidées à pied d’une durée de 2 h permettront aux citoyens et visiteurs de Sainte-Anne-de-Bellevue d’en savoir plus sur l’histoire de la Ville sous un angle culinaire.

Le groupe de permaculture de Sainte-Anne-de-Bellevue a reçu  une subvention de 750 $  pour l’établissement d’un jardin de permaculture dans la section nord-est du Jardin Harpell. 

Avec l’octroi de 1 200 $ l’Université McGill a pu réaliser son projet de «  Monarques dans les écoles ». L’instauration de plantations asclépiades a augmenté la disponibilité d’habitats pour les populations de monarques et a contribué  à sensibiliser les jeunes des écoles primaires environnantes  à la création de ces habitats et dans l’élevage de chenilles.

Une subvention de 1 500 $ a permis à l’École du Bout de l’Isle de réaliser un potager communautaire ainsi qu’un jardin de plantes ornementales sur son terrain afin de sensibiliser ses 423 élèves à la notion de développement durable.  


La Coop du Grand Orme a reçu une subvention de 3 000$ pour l’instauration d’un jardin éducatif à caractère patrimonial qui illustre l’évolution chronologique des potagers au Québec. Ce projet se voulait également une revitalisation du terrain de la maison historique Simon-Fraser située au 153, rue Sainte-Anne, nouveau domicile de la Coop du Grand Orme depuis octobre 2013.

Le Cégep John Abbott a obtenu une somme de 3 177 $ pour financer l’achat d’une station de réparation de vélo à proximité du terminus d’autobus et de la piste cyclable située sur le campus.